Si t’es pas content, tu rentres dans ton pays, par Harzeli

Si t’es pas content, tu rentres dans ton pays, par Harzeli

📃 Moi, pour aller en France, je ne savais rien. En 1973, j’ai pris le bateau de Tunis. C’était pas un bateau, le bateau était un wagon à bestiaux, sans chaises, rempli de fumier. J’ai débarqué à la Joliette, et à la Joliette, je me suis senti étranger…

Pyjama-party dans le monde des grands, par Didier

Pyjama-party dans le monde des grands, par Didier

📃 🎧 C’était un gros industriel qui avait pris l’habitude de venir s’inviter chez nous le jeudi soir, et quand il venait c’était la fin de semaine. La coutume qu’il avait c’était qu’il quittait les costumes qui étaient vraiment le dress-code européen et il venait en djellaba voire même des fois en peignoir-pyjama…

Commerce équitable à Kairouan, par Zeineb

Commerce équitable à Kairouan, par Zeineb

🎧 Le travail – assorti d’une bonne dose de débrouillardise et d’un peu de chance – permet d’échapper aux destins tout tracés. Pour commencer ce parcours qui fait la part belle au labeur, Zeineb nous raconte l’incroyable histoire d’une jeune fille de douze ans, devenue l’une des femmes les plus fortunées et les plus puissantes de Kairouan.

Les cyberdjinns du professeur Essaâfi, par Imen

📃 Monsieur le professeur Essaâfi enseigne l’histoire des religions à l’université de Tunis et il écrit depuis quelques mois un livre consacré aux croyances dans l’Islam, mais il a quelques problèmes avec son ordinateur. À chaque fois qu’il aborde le chapitre “Démons et Djinns”, la page Word se bloque.

Triciti, par Tahar

Triciti, par Tahar

🎧 📃 L’histoire s’est déroulée pendant la Seconde Guerre mondiale, en Tunisie. La Tunisie était alors occupée par les troupes allemandes, et elle était très peu électrifiée. L’électricité a commencé à être installée : les premiers fils électriques, les poteaux, etc. Il y avait une peur bleue de cette électricité nouvelle…

Le retour

J’ai la gorge nouée, le cœur serré. Je devrais normalement être heureuse d’être sur le chemin de l’aéroport, euphorique de rentrer définitivement chez moi, de retrouver les miens, ma famille, mes amis d’enfance …Pourtant, aussi incroyable que cela puisse paraitre, je...

La désillusion

Originaire d’Afrique subsaharienne, je n’étais jamais sorti de mon pays. Aussi lorsque je me suis vu offerte une bourse pour la Tunisie dans l’école de mon choix, j’étais devenu surexcitée. Devenir une étudiante, indépendante, avec son petit appartement, dans un pays...

Une fin “idéale” ?

Une fin “idéale” ?

Cette histoire se déroula lorsque j’avais 13 ans. J’étais alors en 3ème, dans une école française en Tunisie. C’était la veille de la rentrée, journée que je détestais au plus haut point, mais pas cette fois-ci. J’avais aperçu une fille très charmante, et je ne...

De l’autre coté de la Mer Méditerranée

Il était condamné… condamné à aimer cette inconnue, cette indigène qui n’était rien mais qui est devenue son essentiel, sa raison de vivre et d’exister. Tout a commencé dans ces petits lupanars, plus discret que son synonyme populaire maison close, ces demeures où...

L’exemple admet l’universalité

L’exemple admet l’universalité

« Ouvre cette porte ! » Les bruits des coups résonnent dans ma tête... Si je le fais, s’en suivra la routine. Si je n’ouvre pas, je ne pourrais y échapper également. Je ne cesse de me demander comment ai-je pu atterrir là ? Étant petite, je me chamaillais souvent avec...

Les JO méditerranéens

Depuis qu’il avait prit l’habitude de courir longtemps sur les plages de Marseille, Samir s’était découvert une nouvelle passion : la course, ou le demi-fond comme il l’appelait maintenant qu’il était devenu professionnel. Dans son quartier au bord de la mer, Samir...

Journal intime de Nestor Monastyrev

Lors de la révolution russe en 1917, l’escadre de la Russie était placée sous le commandement du contre-amiral Behrens. Son équipage étant composé principalement de mencheviks, ne pouvait absolument pas revenir en Russie, par conséquence ils ont immigré avec leurs...

Les chevaux de Ben Ali, par Abderrazak

Les chevaux de Ben Ali, par Abderrazak

🎧 Avant la révolution, nous avions ici un palais : celui de Ben Ali. À l’intérieur, il y avait des chevaux qui étaient traités comme des humains. Ils mangent des pistaches, ils avaient des salles de bain, des douches, le chauffage. Après la Révolution, les gens ont envahi le palais pour découvrir ce qu’il y avait dedans…

Le cheval sous la mer

Le cheval sous la mer

📃 J’avais quatorze ans quand j’ai quitté la Tunisie, à l’heure où l’histoire se déchire. C’était en fin de journée, mon père gare sa voiture sur le quai, au pied du petit cargo noir et blanc. Le navire de mille six cents tonneaux était en plein chargement, une petite foule de dockers chargeait d’énormes barriques dans de gros filets suspendus à une grue et, d’un signe, la palanquée se soulevait dans les airs et disparaissait dans le ventre du petit navire…

Souvenirs de Tunisie

Souvenirs de Tunisie

Vingt-cinq Décembre; deuxième jour de mon voyage en Tunisie. L’avion de la compagnie aérienne nationale Tunisair Express nous ramenait de Tunis à l'île de Djerba, où il y avait la célèbre ville de Houmt Souq. Selon le programme, on arriverait à Djerba à 9h. Alors...

Ma mère et moi

Ma mère et moi

Je suis la cadette d’une famille de cinq filles. Mes parents étaient pauvres. J’ai passé une enfance très malheureuse. Mon père a quitté ma mère pour se marier à une deuxième femme. Quand j’étais petite, je pensais qu’il avait fait ça à cause de la laideur de ma mère....

Youssef : mon fils, par Linda

🎧 📃 À la fin de l’année, j’ai eu un fils. Un enfant né hors mariage ici à Sfax c’est la honte, la risée. On les appelle les « cas social ». Et la femme me dit qu’il y a un cas social là-bas. Un bébé, la mère a accouché et elle a fui. ça m’a fendu le cœur, je suis allé voir le bébé, et je suis tombée amoureuse de lui. Il était tellement beau, mon dieu. Il était né avec un faible poids de naissance, et depuis deux jours, on l’avait pas lavé, on l’avait pas changé, sa peau commençait déjà à se desquamer, et je suis venue le trouver dans le berceau…

Fakri, par Nourhène

Fakri, par Nourhène

📃 Fakri est un garçon de vingt et un ans. Il est arrivé à Brindisi le 14 février 2010 avec la révolution tunisienne. Fakri est venu en Italie, non pas parce qu’il fuyait la révolution… pas non plus à cause de la faim. Il venait chercher sa mère. Sa mère qui l’a abandonné quand il avait six mois. Il a vécu une vie très particulière en Tunisie, avec une sœur, dans une chambre de trois mètres carrés, avec un père qui s’est remarié et les a abandonnés…

Le henné, par Zeineb

🎧 Ymen Smaoui prend le train à Bruxelles et traverse la Suisse pour aller en Italie. Dans le train, il y avait une vieille dame italienne avec elle qui était en train de pleurer. Elle allait à l’enterrement de sa mère, et petit à petit une convivialité spontanée se crée entre les deux femmes. La vieille dame lui explique qu’elle n’a pas eu le temps de se teindre les cheveux. Elle lui demande donc si Ymen peut lui teindre les cheveux…

Le voyage de toute une vie, par Nicolas, Lycée A. Artaud

Il habitait depuis 20 ans environ à Tunis, en Tunisie, il était marié et avait deux enfants. D'origine italienne et tunisienne, il avait de la famille en France et en Italie ;  il voulait les rejoindre en France, mais comment ? Il a fait des économies pendant trois...

Souvenirs de Monastir : citrouille magique, sardines piquantes !

Je me souviens de Monastir. Je n’y ai habité seulement que 5 ou 6 semaines, tout au plus. J’avais 7 ou 8 ans à l’époque, l’âge de ma seconde fille. C’était il y a 30 ans, 3 décennies qui semblent une éternité. Que le vent a dû souffler et faire s’envoler le sable des...