Histoires vraies du Haut-Jura

Coucou Zora, par Zora

17 janvier 2021

Temps de lecture : 2 minutes

Une histoire collectée en octobre 2020.

 

Transcription de l’histoire audio

Le rappeur 6ix9ine.

Je m’appelle Zora, j’ai 12 ans. Vu que j’ai les cheveux colorés, on dit que je ne suis pas normale, pas comme les autres. Je suis au collège du Pré-Saint-Sauveur et depuis que je suis en 6e – maintenant je suis en 5e, on n’arrête pas de m’insulter de m’appeler comme un chanteur aux cheveux colorés : 6ix9ine.

Du coup, à chaque fois dans les couloirs on me dit : « 6ix9ine, 6ix9ine ! ». Puis il y a un fameux gars que je repère et je sais qu’il ne faut pas que je le croise parce que sinon il va m’insulter. Du coup, ce que je fais c’est que je regarde son physique, comment il est, pour après aller voir le CPE et me plaindre. Je le repère mais le seul truc que je repère c’est ses chaussures.

En fait, ce gars m’insulte parce qu’il a vécu un passé assez douloureux et lui il est vendeur de drogue. Un jour j’étais au parc avec mon frère et un ami, et ce fameux gars était poursuivi par les gendarmes. Il rentre dans le parc et il y avait plein de sachet de drogue partout. L’ami de mon frère dit : « Oh mais j’aurais pu l’aider… ».

Et en fait, il avait les mêmes chaussures. Il se fait attraper par les gendarmes. Le lendemain, l’ami nous dit qu’il avait sauté par-dessus le pont pour se suicider. Avec une amie, on se promène en dessous du pont et on voit la chaussure.

Dans la chaussure on voit écrit : « Coucou Zora ».

Zora