Yaelle Hassoun – Texte / Text
Histoire écrite en français / Story written in French

En 1955, habitant la Tunisie avec mes parents, nous sommes venus à Marseille en vacances. J’avais 5 ans.
Avec mes parents, mes grands parents et le jeune frère de maman âge de 15 ans, nous nous promenions sur la Canebière. Le nez en l’air, curieuse de nature, je quittais le groupe et me retrouvais seule sur le trottoir. M’apercevant que j’avais perdu mes parents, je me mis a pleurer. Une dame me demanda ce qui se passait et je lui dit que j’avais perdu mes parents mais que je connaissais l’hôtel ou nous habitions… Elle m’y ramena. Entre temps papa qui avait oublié je ne sais quoi a l’hôtel y revint et l’employée lui dit que je l’attendais en haut près de la chambre. « Impossible » lui répondit-il, elle est avec ma femme ! Et non, c’était bien moi.
Maman elle, était en colère parce que papa ne lui avait pas dit qu’il m’avait emmenée. Ce qu’elle croyait. Nous voyant revenir tous les deux, mon oncle, de peur de m’avoir perdue, me donna une claque.
Depuis, j’ai compris que j’avais un sens de l’orientation aigu. J’avais repéré l’hôtel car il avait des céramiques colorées tout autour.
Je suis venue vivre à Marseille à l’âge de 50 ans et j’ai arpenté cent fois la Canebière pour retrouver cet hôtel, en vain et papa ne pouvait me donner qu’une indication : en bas de la célèbre avenue. Il y a quelques mois, j’ai enfin retrouvé cet hôtel tout d’abord sur une photo d’époque (je travaillais sur une exposition sur les juifs de Marseille pendant la guerre). Il s’agissait de l’Hotel Terminus des Ports qui servait de refuge pour les juifs étrangers pendant la guerre. Revenue a Marseille pour l’expo en janvier dernier et ayant une image réelle de l’hôtel, j’ai enfin retrouvé une moitié (!) d’hôtel, l’autre étant devenu une banque moderne, grâce à quelques céramiques restant. 58 ans plus tard je mettais enfin une image sur un souvenir d’enfance………