Loading...
You are here:  Home  >  Parcours  >  Current Article

La revanche

Par Maria Softsi, Athènes  /   Audio  /   Maria Softsi, Athènes  /   5 mai 2013

En Grèce aussi, les rumeurs viennent peupler les récits populaires. Cette histoire n’est-elle qu’une pure invention ou recèle-t-elle tout de même un fond de vérité porteur d’espoir ? Ce qui compte ici c’est le triomphe de l’opprimé sur le racisme ordinaire.

Audio in Greek, text in French

La revanche
Traduit du grec par Myrto Gondicas

Alors voilà… Un jour, nous avions rendez-vous chez Sporos ; arrive une jeune femme qui me raconte une histoire qui s’était passée dans l’autobus. Il y avait un Africain assis dans le bus, monte une vieille qui a dû s’asseoir à côté de lui, parce qu’il n’y avait pas de place ailleurs. Et elle s’est mise à l’insulter : « C’est quoi ces noirs qui viennent chez nous et qui nous prennent notre travail », qui nous prennent ci qui nous prennent ça, tout le bus l’entendait, elle parlait très fort. Le monsieur africain l’entendait mais ne faisait absolument pas attention, il ne disait rien, pas un mot, aucune réaction… A un moment, arrive un contrôleur, il se met à contrôler les tickets. La femme avait son ticket à la main, elle le tenait en regardant le contrôleur. Quelques secondes avant qu’il arrive devant eux, voilà l’Africain qui lui arrache le ticket de la main ! Et il le mange. L’autre se met à crier : « Il m’a pris mon ticket, il l’a mangé, il l’a mis dans sa bouche ! » Tout d’un coup le contrôleur est devant eux, il lui demande son ticket. « Il me l’a mangé », qu’elle fait, « lui, là, l’Africain ! ». Les  trois ou quatre qui avaient vu la scène, naturellement, n’ont rien dit. Alors le contrôleur l’attrape et la fait descendre du bus, « voyage sans titre de transport », et elle criait tout ce qu’elle savait en répétant : « Moi j’avais pris un ticket, c’est lui, il me l’a mangé ! ». Elle est descendue et elle a payé l’amende. Et l’Africain a eu sa revanche.

Maria Softsi

> Lire également le post de François Beaune sur son blog, L’Entresort : cliquez ici

    Print       Email