Naviguez en Méditerranée pour découvrir nos histoires vraies

Choisir votre langue

Choisir une Histoire Vraie

La bouillabaisse infernale

La bouillabaisse infernale

🎧 📃 A Marseille, une famille se réunit pour déguster une bonne bouillabaisse. Et là, c’est le drame… Récit par les quatre protagonistes d’une soirée qui bascule dans l’étrange.

Ma carte postale, par Chanez – Une histoire vraie du dedans lue par Bruno le Dantec

🎧 📃 Maintenant, j’ai une cellule à moi, avec ma déco. J’ai une serviette bariolée que je mets sur mon lit tous les matins. J’ai un mur bleu. J’ai mis la photo du mannequin de Versace avec un torse large. Elle est bleue aussi, la photo. J’ai mis un homme, un black enchaîné, avec des grains de café sur la poitrine.

Marquer à vie

📃 Il me semble que c’était en 43… non, plutôt fin 1942, j’avais 9 ans. C’était en Normandie, dans l’Eure, nous vivions toujours chez nos grands-parents, avec mes seize frères…

Se réfugier en 2006 en Syrie

🎧 📃 On a un camp de Palestiniens à Baalbek, et on voit bien que leur vie n’est pas facile. On les croise tout le temps, c’est une vie de pauvreté, ils n’ont pas accès aux métiers qu’ils aiment, ils ne peuvent pas être propriétaires. Alors imaginez une vie pareille, c’est l’enfer cette vie d’errance…

Les cours de religion

Quand j’étais petite je voulais toujours être la meilleure, les cours étaient très importants pour moi. Toujours avoir 20/20, et j’y arrivais. Un jour, je ramène mon bulletin et mon père lit : « 20/20 en Français, très bien, 20/20 en Maths, ok, 20/20 en Histoire, je suis fier de toi ma fille ! » et puis là, il s’arrête et devient tout pâle. « 20/20 en religion ! Mais comment ça se fait, Zoulikha ! Tu peux pas me faire ça ! »

Taxieur à Beyrouth

Conduire un taxi à Beyrouth n’est sans doute pas le plus reposant des métiers. Dans les embouteillages, Gérard prend les choses avec philosophie et nous raconte que le soleil crée bien du tracas aux habitants de Ras-Beyrouth…
Audio in Arabic

La bouillabaisse infernale

🎧 📃 A Marseille, une famille se réunit pour déguster une bonne bouillabaisse. Et là, c’est le drame… Récit par les quatre protagonistes d’une soirée qui bascule dans l’étrange.

Ma carte postale, par Chanez – Une histoire vraie du dedans lue par Bruno le Dantec

🎧 📃 Maintenant, j’ai une cellule à moi, avec ma déco. J’ai une serviette bariolée que je mets sur mon lit tous les matins. J’ai un mur bleu. J’ai mis la photo du mannequin de Versace avec un torse large. Elle est bleue aussi, la photo. J’ai mis un homme, un black enchaîné, avec des grains de café sur la poitrine.

La boutique de Monsieur Antranik (Ashrafiyeh, Beyrouth), par Muriel

🎧 Quand j’étais petite, il y avait une boutique dans mon quartier qui me fascinait beaucoup mais qui était tout le temps fermée. C’était la boutique mystérieuse. Je passais toujours devant, je pouvais voir ce qu’il y avait dans la vitrine et ça me fascinait car il y avait tout un bric-à-brac d’objets complètement invraisemblables….

Choisir votre langue

Choisir une Histoire Vraie

La bouillabaisse infernale

La bouillabaisse infernale

🎧 📃 A Marseille, une famille se réunit pour déguster une bonne bouillabaisse. Et là, c’est le drame… Récit par les quatre protagonistes d’une soirée qui bascule dans l’étrange.

Ma carte postale, par Chanez – Une histoire vraie du dedans lue par Bruno le Dantec

🎧 📃 Maintenant, j’ai une cellule à moi, avec ma déco. J’ai une serviette bariolée que je mets sur mon lit tous les matins. J’ai un mur bleu. J’ai mis la photo du mannequin de Versace avec un torse large. Elle est bleue aussi, la photo. J’ai mis un homme, un black enchaîné, avec des grains de café sur la poitrine.

Marquer à vie

📃 Il me semble que c’était en 43… non, plutôt fin 1942, j’avais 9 ans. C’était en Normandie, dans l’Eure, nous vivions toujours chez nos grands-parents, avec mes seize frères…

Se réfugier en 2006 en Syrie

🎧 📃 On a un camp de Palestiniens à Baalbek, et on voit bien que leur vie n’est pas facile. On les croise tout le temps, c’est une vie de pauvreté, ils n’ont pas accès aux métiers qu’ils aiment, ils ne peuvent pas être propriétaires. Alors imaginez une vie pareille, c’est l’enfer cette vie d’errance…

Les cours de religion

Quand j’étais petite je voulais toujours être la meilleure, les cours étaient très importants pour moi. Toujours avoir 20/20, et j’y arrivais. Un jour, je ramène mon bulletin et mon père lit : « 20/20 en Français, très bien, 20/20 en Maths, ok, 20/20 en Histoire, je suis fier de toi ma fille ! » et puis là, il s’arrête et devient tout pâle. « 20/20 en religion ! Mais comment ça se fait, Zoulikha ! Tu peux pas me faire ça ! »

Taxieur à Beyrouth

Conduire un taxi à Beyrouth n’est sans doute pas le plus reposant des métiers. Dans les embouteillages, Gérard prend les choses avec philosophie et nous raconte que le soleil crée bien du tracas aux habitants de Ras-Beyrouth…
Audio in Arabic

La bouillabaisse infernale

🎧 📃 A Marseille, une famille se réunit pour déguster une bonne bouillabaisse. Et là, c’est le drame… Récit par les quatre protagonistes d’une soirée qui bascule dans l’étrange.

Ma carte postale, par Chanez – Une histoire vraie du dedans lue par Bruno le Dantec

🎧 📃 Maintenant, j’ai une cellule à moi, avec ma déco. J’ai une serviette bariolée que je mets sur mon lit tous les matins. J’ai un mur bleu. J’ai mis la photo du mannequin de Versace avec un torse large. Elle est bleue aussi, la photo. J’ai mis un homme, un black enchaîné, avec des grains de café sur la poitrine.

Hôpital à ciel ouvert, par Marcel

🎧 En 1982, l’invasion israélienne du Liban avait commencé. Nous, on était à Saïda et on a dû se réfugier à la montagne dans un village qui s’appelle Ketermaya et là-bas il y a eu un bombardement sur un cortège funèbre…

Comment je suis devenu architecte, par Rani

🎧 Je m’appelle Rani, j’ai 40 ans et je suis architecte. Pendant mes années d’études, j’ai été chassé à trois reprises de trois écoles différentes d’architecture. J’ai fini par débarquer dans une quatrième école qui était un couvent de moines maronites…

La boutique de Monsieur Antranik (Ashrafiyeh, Beyrouth), par Muriel

🎧 Quand j’étais petite, il y avait une boutique dans mon quartier qui me fascinait beaucoup mais qui était tout le temps fermée. C’était la boutique mystérieuse. Je passais toujours devant, je pouvais voir ce qu’il y avait dans la vitrine et ça me fascinait car il y avait tout un bric-à-brac d’objets complètement invraisemblables….

La lettre d’amour, par Dia

🎧 J’étais en classe, on l’appelait la classe de brevet. On présentait les deux certificats de brevet, le brevet de troisième cycle et le brevet libanais. Comme j’étais ches les Soeurs, on faisait les deux….