Journey 1 • Strange bodies • 01#2013

Every month, throughout the year 2013, we offer a selection of real stories grouped together under a thematic itinerary. In this month of January, let’s start by discovering “strange bodies” … Or rather strange bodies – alive or not – that all have in common to come to disturb the existence of the narrators. From Algiers to Beirut, from Istanbul to Mazara, this first journey transports us to a multilingual Mediterranean, alternately light or upset, which is told without fear, with conviction and a great freedom. Thank you to those who have kindly shared their true story.

Déposez votre histoire à la librairie des Colonnes

La librairie tangéroise, partenaire du projet, a mis en place une boîte aux lettres pour déposer son histoire vraie dans la langue de son choix (arabe, français, espagnol, anglais, italien, berbère…). Les meilleures histoires seront lues à la librairie et seront...

La main impure

J'avais retrouvé au Maroc une copine dont la sœur se mariait et je venais de passer deux semaines dans sa famille. Le dernier jour, on m'a fait du henné sur la main, ils mettent du citron sucré pour que le motif tienne et de la ouate pour que ça sèche. On dort avec un...

Le diable en Lozère

À dix ans, j'habitais Versailles. Mon père était militaire, ma mère institutrice. Nous étions en 1956- 57. Depuis le temps que je voulais aller en Lozère, chez mes grands-parents, que je ne connaissais pas. Mais 650 kilomètres avec une Prima 4... Pourtant, cette fois,...

Edito

MARSEILLE. 1O JUILLET 2011 Je croise Beya aux Danaïdes, un bar situé en haut de La Canebière. Elle me dit qu'elle a une histoire pour moi, qui se passe au Maroc. J'avais accompagné une copine pour le mariage de sa sœur et je venais de passer deux semaines dans sa...

Entre deux villes

Barcelone, lundi 5 décembre 2011 A Châtelet l’écran attendait d'afficher si le prochain RER voulait bien se rendre à Roissy et j'étais charrette pour m'envoler collecter des histoires vraies à Barcelone. Finalement le troisième avait les bonnes consignes. L'Américain...

Tibidabo

Barcelone, mardi 6 décembre Je te donnerai (Tibidabo) toutes ces choses (la gloire et la puissance), si tu te prosternes et m'adores, proposait le diable au Christ (Mathieu et Luc en parlent). Et de fait, quand on arrive au sommet de la colline de Tibidabo, après...

Attendre que rien ne se passe

Barcelone, mercredi 7 décembre Plaza Catalunya ils ont installé une patinoire pour la Noël. Les gens glissent en boucle, reproduits sur écran géant. Pendant ce temps trois hommes graves, des victimes de la crise, tournent à l'envers sur le cercle de trottoir autour de...

Cagar or not cagar

Barcelone, jeudi 8 décembre Hormis la vieille ville de part et d'autre des Ramblas – Barrio Chino renommé Raval pour faire moins peur à gauche, Barrio Gótico et Borne à droite, bien rénovés – Barcelone est une ville de pâtés de maison carrés taillés comme des...

La Barceloneta

Barcelone, vendredi 9 décembre Je trouve finalement, tout bien réfléchi, et pour filer le sujet d'hier, que l'odeur de pisse humaine, à certains coins de rue, dans certains pots de fleur bordant certaines terrasses de restos à poisson, m'est moins désagréable que...

Journey 2 • Mediterranean mothers • 02#2013

A recurring figure of many stories we have received – and this in all languages – the mother marks the childhoods, welds the characters, relieves fears and gives the keys to enter the world. A tireless protector, it sometimes happens that, driven by the tragedies of life, she renounces this function, or that she overrides it with typical Mediterranean verve and exaggeration! Portraits of some mothers, exemplary or not, which make us measure the complexity of the subsidiary relations.

Déposez votre histoire à la librairie des Colonnes

La librairie tangéroise, partenaire du projet, a mis en place une boîte aux lettres pour déposer son histoire vraie dans la langue de son choix (arabe, français, espagnol, anglais, italien, berbère…). Les meilleures histoires seront lues à la librairie et seront...

La main impure

J'avais retrouvé au Maroc une copine dont la sœur se mariait et je venais de passer deux semaines dans sa famille. Le dernier jour, on m'a fait du henné sur la main, ils mettent du citron sucré pour que le motif tienne et de la ouate pour que ça sèche. On dort avec un...

Le diable en Lozère

À dix ans, j'habitais Versailles. Mon père était militaire, ma mère institutrice. Nous étions en 1956- 57. Depuis le temps que je voulais aller en Lozère, chez mes grands-parents, que je ne connaissais pas. Mais 650 kilomètres avec une Prima 4... Pourtant, cette fois,...

Edito

MARSEILLE. 1O JUILLET 2011 Je croise Beya aux Danaïdes, un bar situé en haut de La Canebière. Elle me dit qu'elle a une histoire pour moi, qui se passe au Maroc. J'avais accompagné une copine pour le mariage de sa sœur et je venais de passer deux semaines dans sa...

Entre deux villes

Barcelone, lundi 5 décembre 2011 A Châtelet l’écran attendait d'afficher si le prochain RER voulait bien se rendre à Roissy et j'étais charrette pour m'envoler collecter des histoires vraies à Barcelone. Finalement le troisième avait les bonnes consignes. L'Américain...

Tibidabo

Barcelone, mardi 6 décembre Je te donnerai (Tibidabo) toutes ces choses (la gloire et la puissance), si tu te prosternes et m'adores, proposait le diable au Christ (Mathieu et Luc en parlent). Et de fait, quand on arrive au sommet de la colline de Tibidabo, après...

Attendre que rien ne se passe

Barcelone, mercredi 7 décembre Plaza Catalunya ils ont installé une patinoire pour la Noël. Les gens glissent en boucle, reproduits sur écran géant. Pendant ce temps trois hommes graves, des victimes de la crise, tournent à l'envers sur le cercle de trottoir autour de...

Cagar or not cagar

Barcelone, jeudi 8 décembre Hormis la vieille ville de part et d'autre des Ramblas – Barrio Chino renommé Raval pour faire moins peur à gauche, Barrio Gótico et Borne à droite, bien rénovés – Barcelone est une ville de pâtés de maison carrés taillés comme des...

La Barceloneta

Barcelone, vendredi 9 décembre Je trouve finalement, tout bien réfléchi, et pour filer le sujet d'hier, que l'odeur de pisse humaine, à certains coins de rue, dans certains pots de fleur bordant certaines terrasses de restos à poisson, m'est moins désagréable que...

Journey 3 • High tensions • 03#2013

 

Déposez votre histoire à la librairie des Colonnes

La librairie tangéroise, partenaire du projet, a mis en place une boîte aux lettres pour déposer son histoire vraie dans la langue de son choix (arabe, français, espagnol, anglais, italien, berbère…). Les meilleures histoires seront lues à la librairie et seront...

La main impure

J'avais retrouvé au Maroc une copine dont la sœur se mariait et je venais de passer deux semaines dans sa famille. Le dernier jour, on m'a fait du henné sur la main, ils mettent du citron sucré pour que le motif tienne et de la ouate pour que ça sèche. On dort avec un...

Le diable en Lozère

À dix ans, j'habitais Versailles. Mon père était militaire, ma mère institutrice. Nous étions en 1956- 57. Depuis le temps que je voulais aller en Lozère, chez mes grands-parents, que je ne connaissais pas. Mais 650 kilomètres avec une Prima 4... Pourtant, cette fois,...

Edito

MARSEILLE. 1O JUILLET 2011 Je croise Beya aux Danaïdes, un bar situé en haut de La Canebière. Elle me dit qu'elle a une histoire pour moi, qui se passe au Maroc. J'avais accompagné une copine pour le mariage de sa sœur et je venais de passer deux semaines dans sa...

Entre deux villes

Barcelone, lundi 5 décembre 2011 A Châtelet l’écran attendait d'afficher si le prochain RER voulait bien se rendre à Roissy et j'étais charrette pour m'envoler collecter des histoires vraies à Barcelone. Finalement le troisième avait les bonnes consignes. L'Américain...

Tibidabo

Barcelone, mardi 6 décembre Je te donnerai (Tibidabo) toutes ces choses (la gloire et la puissance), si tu te prosternes et m'adores, proposait le diable au Christ (Mathieu et Luc en parlent). Et de fait, quand on arrive au sommet de la colline de Tibidabo, après...

Attendre que rien ne se passe

Barcelone, mercredi 7 décembre Plaza Catalunya ils ont installé une patinoire pour la Noël. Les gens glissent en boucle, reproduits sur écran géant. Pendant ce temps trois hommes graves, des victimes de la crise, tournent à l'envers sur le cercle de trottoir autour de...

Cagar or not cagar

Barcelone, jeudi 8 décembre Hormis la vieille ville de part et d'autre des Ramblas – Barrio Chino renommé Raval pour faire moins peur à gauche, Barrio Gótico et Borne à droite, bien rénovés – Barcelone est une ville de pâtés de maison carrés taillés comme des...

La Barceloneta

Barcelone, vendredi 9 décembre Je trouve finalement, tout bien réfléchi, et pour filer le sujet d'hier, que l'odeur de pisse humaine, à certains coins de rue, dans certains pots de fleur bordant certaines terrasses de restos à poisson, m'est moins désagréable que...

Journey 4 • Bestiary • 04#2013

 

Déposez votre histoire à la librairie des Colonnes

La librairie tangéroise, partenaire du projet, a mis en place une boîte aux lettres pour déposer son histoire vraie dans la langue de son choix (arabe, français, espagnol, anglais, italien, berbère…). Les meilleures histoires seront lues à la librairie et seront...

La main impure

J'avais retrouvé au Maroc une copine dont la sœur se mariait et je venais de passer deux semaines dans sa famille. Le dernier jour, on m'a fait du henné sur la main, ils mettent du citron sucré pour que le motif tienne et de la ouate pour que ça sèche. On dort avec un...

Le diable en Lozère

À dix ans, j'habitais Versailles. Mon père était militaire, ma mère institutrice. Nous étions en 1956- 57. Depuis le temps que je voulais aller en Lozère, chez mes grands-parents, que je ne connaissais pas. Mais 650 kilomètres avec une Prima 4... Pourtant, cette fois,...

Edito

MARSEILLE. 1O JUILLET 2011 Je croise Beya aux Danaïdes, un bar situé en haut de La Canebière. Elle me dit qu'elle a une histoire pour moi, qui se passe au Maroc. J'avais accompagné une copine pour le mariage de sa sœur et je venais de passer deux semaines dans sa...

Entre deux villes

Barcelone, lundi 5 décembre 2011 A Châtelet l’écran attendait d'afficher si le prochain RER voulait bien se rendre à Roissy et j'étais charrette pour m'envoler collecter des histoires vraies à Barcelone. Finalement le troisième avait les bonnes consignes. L'Américain...

Tibidabo

Barcelone, mardi 6 décembre Je te donnerai (Tibidabo) toutes ces choses (la gloire et la puissance), si tu te prosternes et m'adores, proposait le diable au Christ (Mathieu et Luc en parlent). Et de fait, quand on arrive au sommet de la colline de Tibidabo, après...

Attendre que rien ne se passe

Barcelone, mercredi 7 décembre Plaza Catalunya ils ont installé une patinoire pour la Noël. Les gens glissent en boucle, reproduits sur écran géant. Pendant ce temps trois hommes graves, des victimes de la crise, tournent à l'envers sur le cercle de trottoir autour de...

Cagar or not cagar

Barcelone, jeudi 8 décembre Hormis la vieille ville de part et d'autre des Ramblas – Barrio Chino renommé Raval pour faire moins peur à gauche, Barrio Gótico et Borne à droite, bien rénovés – Barcelone est une ville de pâtés de maison carrés taillés comme des...

La Barceloneta

Barcelone, vendredi 9 décembre Je trouve finalement, tout bien réfléchi, et pour filer le sujet d'hier, que l'odeur de pisse humaine, à certains coins de rue, dans certains pots de fleur bordant certaines terrasses de restos à poisson, m'est moins désagréable que...

Parcours 5 • Vérités et mensonges • 5#2013

 

Déposez votre histoire à la librairie des Colonnes

La librairie tangéroise, partenaire du projet, a mis en place une boîte aux lettres pour déposer son histoire vraie dans la langue de son choix (arabe, français, espagnol, anglais, italien, berbère…). Les meilleures histoires seront lues à la librairie et seront...

La main impure

J'avais retrouvé au Maroc une copine dont la sœur se mariait et je venais de passer deux semaines dans sa famille. Le dernier jour, on m'a fait du henné sur la main, ils mettent du citron sucré pour que le motif tienne et de la ouate pour que ça sèche. On dort avec un...

Le diable en Lozère

À dix ans, j'habitais Versailles. Mon père était militaire, ma mère institutrice. Nous étions en 1956- 57. Depuis le temps que je voulais aller en Lozère, chez mes grands-parents, que je ne connaissais pas. Mais 650 kilomètres avec une Prima 4... Pourtant, cette fois,...

Edito

MARSEILLE. 1O JUILLET 2011 Je croise Beya aux Danaïdes, un bar situé en haut de La Canebière. Elle me dit qu'elle a une histoire pour moi, qui se passe au Maroc. J'avais accompagné une copine pour le mariage de sa sœur et je venais de passer deux semaines dans sa...

Entre deux villes

Barcelone, lundi 5 décembre 2011 A Châtelet l’écran attendait d'afficher si le prochain RER voulait bien se rendre à Roissy et j'étais charrette pour m'envoler collecter des histoires vraies à Barcelone. Finalement le troisième avait les bonnes consignes. L'Américain...

Tibidabo

Barcelone, mardi 6 décembre Je te donnerai (Tibidabo) toutes ces choses (la gloire et la puissance), si tu te prosternes et m'adores, proposait le diable au Christ (Mathieu et Luc en parlent). Et de fait, quand on arrive au sommet de la colline de Tibidabo, après...

Attendre que rien ne se passe

Barcelone, mercredi 7 décembre Plaza Catalunya ils ont installé une patinoire pour la Noël. Les gens glissent en boucle, reproduits sur écran géant. Pendant ce temps trois hommes graves, des victimes de la crise, tournent à l'envers sur le cercle de trottoir autour de...

Cagar or not cagar

Barcelone, jeudi 8 décembre Hormis la vieille ville de part et d'autre des Ramblas – Barrio Chino renommé Raval pour faire moins peur à gauche, Barrio Gótico et Borne à droite, bien rénovés – Barcelone est une ville de pâtés de maison carrés taillés comme des...

La Barceloneta

Barcelone, vendredi 9 décembre Je trouve finalement, tout bien réfléchi, et pour filer le sujet d'hier, que l'odeur de pisse humaine, à certains coins de rue, dans certains pots de fleur bordant certaines terrasses de restos à poisson, m'est moins désagréable que...

Journey 6 • Death lurking • 06#2013

 

Déposez votre histoire à la librairie des Colonnes

La librairie tangéroise, partenaire du projet, a mis en place une boîte aux lettres pour déposer son histoire vraie dans la langue de son choix (arabe, français, espagnol, anglais, italien, berbère…). Les meilleures histoires seront lues à la librairie et seront...

La main impure

J'avais retrouvé au Maroc une copine dont la sœur se mariait et je venais de passer deux semaines dans sa famille. Le dernier jour, on m'a fait du henné sur la main, ils mettent du citron sucré pour que le motif tienne et de la ouate pour que ça sèche. On dort avec un...

Le diable en Lozère

À dix ans, j'habitais Versailles. Mon père était militaire, ma mère institutrice. Nous étions en 1956- 57. Depuis le temps que je voulais aller en Lozère, chez mes grands-parents, que je ne connaissais pas. Mais 650 kilomètres avec une Prima 4... Pourtant, cette fois,...

Edito

MARSEILLE. 1O JUILLET 2011 Je croise Beya aux Danaïdes, un bar situé en haut de La Canebière. Elle me dit qu'elle a une histoire pour moi, qui se passe au Maroc. J'avais accompagné une copine pour le mariage de sa sœur et je venais de passer deux semaines dans sa...

Entre deux villes

Barcelone, lundi 5 décembre 2011 A Châtelet l’écran attendait d'afficher si le prochain RER voulait bien se rendre à Roissy et j'étais charrette pour m'envoler collecter des histoires vraies à Barcelone. Finalement le troisième avait les bonnes consignes. L'Américain...

Tibidabo

Barcelone, mardi 6 décembre Je te donnerai (Tibidabo) toutes ces choses (la gloire et la puissance), si tu te prosternes et m'adores, proposait le diable au Christ (Mathieu et Luc en parlent). Et de fait, quand on arrive au sommet de la colline de Tibidabo, après...

Attendre que rien ne se passe

Barcelone, mercredi 7 décembre Plaza Catalunya ils ont installé une patinoire pour la Noël. Les gens glissent en boucle, reproduits sur écran géant. Pendant ce temps trois hommes graves, des victimes de la crise, tournent à l'envers sur le cercle de trottoir autour de...

Cagar or not cagar

Barcelone, jeudi 8 décembre Hormis la vieille ville de part et d'autre des Ramblas – Barrio Chino renommé Raval pour faire moins peur à gauche, Barrio Gótico et Borne à droite, bien rénovés – Barcelone est une ville de pâtés de maison carrés taillés comme des...

La Barceloneta

Barcelone, vendredi 9 décembre Je trouve finalement, tout bien réfléchi, et pour filer le sujet d'hier, que l'odeur de pisse humaine, à certains coins de rue, dans certains pots de fleur bordant certaines terrasses de restos à poisson, m'est moins désagréable que...

Journey 7 • Love(s) • 07#2013

Pour célébrer l’été, voici quelques histoires d’amour. Coup de foudre, hasard, désir, attente, promesse, mariage, trahison, rupture, souffrance : l’amour balaie avec plus ou moins de subtilité toute la palette des sentiments. A Beyrouth comme à Athènes, personne n’échappe à la dure loi du cœur, ni au regard de la société. Mais tout le monde semble à la recherche de l’amour éternel. Il en est pourtant qui semblent avoir trouvé la solution, comme cette femme qui répondait à un indiscret : « Tu veux savoir si j’ai un homme dans ma vie ?!? Eh bien sache que j’en tiens deux listes : l’une écrite au stylo et l’autre au crayon sur laquelle j’écris, je barre, je gomme et réécris à l’envi ! » .

Déposez votre histoire à la librairie des Colonnes

La librairie tangéroise, partenaire du projet, a mis en place une boîte aux lettres pour déposer son histoire vraie dans la langue de son choix (arabe, français, espagnol, anglais, italien, berbère…). Les meilleures histoires seront lues à la librairie et seront...

La main impure

J'avais retrouvé au Maroc une copine dont la sœur se mariait et je venais de passer deux semaines dans sa famille. Le dernier jour, on m'a fait du henné sur la main, ils mettent du citron sucré pour que le motif tienne et de la ouate pour que ça sèche. On dort avec un...

Le diable en Lozère

À dix ans, j'habitais Versailles. Mon père était militaire, ma mère institutrice. Nous étions en 1956- 57. Depuis le temps que je voulais aller en Lozère, chez mes grands-parents, que je ne connaissais pas. Mais 650 kilomètres avec une Prima 4... Pourtant, cette fois,...

Edito

MARSEILLE. 1O JUILLET 2011 Je croise Beya aux Danaïdes, un bar situé en haut de La Canebière. Elle me dit qu'elle a une histoire pour moi, qui se passe au Maroc. J'avais accompagné une copine pour le mariage de sa sœur et je venais de passer deux semaines dans sa...

Entre deux villes

Barcelone, lundi 5 décembre 2011 A Châtelet l’écran attendait d'afficher si le prochain RER voulait bien se rendre à Roissy et j'étais charrette pour m'envoler collecter des histoires vraies à Barcelone. Finalement le troisième avait les bonnes consignes. L'Américain...

Tibidabo

Barcelone, mardi 6 décembre Je te donnerai (Tibidabo) toutes ces choses (la gloire et la puissance), si tu te prosternes et m'adores, proposait le diable au Christ (Mathieu et Luc en parlent). Et de fait, quand on arrive au sommet de la colline de Tibidabo, après...

Attendre que rien ne se passe

Barcelone, mercredi 7 décembre Plaza Catalunya ils ont installé une patinoire pour la Noël. Les gens glissent en boucle, reproduits sur écran géant. Pendant ce temps trois hommes graves, des victimes de la crise, tournent à l'envers sur le cercle de trottoir autour de...

Cagar or not cagar

Barcelone, jeudi 8 décembre Hormis la vieille ville de part et d'autre des Ramblas – Barrio Chino renommé Raval pour faire moins peur à gauche, Barrio Gótico et Borne à droite, bien rénovés – Barcelone est une ville de pâtés de maison carrés taillés comme des...

La Barceloneta

Barcelone, vendredi 9 décembre Je trouve finalement, tout bien réfléchi, et pour filer le sujet d'hier, que l'odeur de pisse humaine, à certains coins de rue, dans certains pots de fleur bordant certaines terrasses de restos à poisson, m'est moins désagréable que...

Journey 8 • At work ! • 09#2013

Il est bien fini le temps des vacances ! Voici venu le temps de la rentrée et en ce mois de septembre nous vous proposons une plongée dans le monde méditerranéen du travail. Attachée de presse, chauffeur de taxi, chirurgien, plombier, professeur, voyante ou muezzin… : voici dix histoires qui montrent, si on en doutait encore, que travail ne rime pas toujours avec santé, ni avec liberté, et que dans ce domaine comme tant d’autres nous ne sommes pas tous égaux.

 

Déposez votre histoire à la librairie des Colonnes

La librairie tangéroise, partenaire du projet, a mis en place une boîte aux lettres pour déposer son histoire vraie dans la langue de son choix (arabe, français, espagnol, anglais, italien, berbère…). Les meilleures histoires seront lues à la librairie et seront...

La main impure

J'avais retrouvé au Maroc une copine dont la sœur se mariait et je venais de passer deux semaines dans sa famille. Le dernier jour, on m'a fait du henné sur la main, ils mettent du citron sucré pour que le motif tienne et de la ouate pour que ça sèche. On dort avec un...

Le diable en Lozère

À dix ans, j'habitais Versailles. Mon père était militaire, ma mère institutrice. Nous étions en 1956- 57. Depuis le temps que je voulais aller en Lozère, chez mes grands-parents, que je ne connaissais pas. Mais 650 kilomètres avec une Prima 4... Pourtant, cette fois,...

Edito

MARSEILLE. 1O JUILLET 2011 Je croise Beya aux Danaïdes, un bar situé en haut de La Canebière. Elle me dit qu'elle a une histoire pour moi, qui se passe au Maroc. J'avais accompagné une copine pour le mariage de sa sœur et je venais de passer deux semaines dans sa...

Entre deux villes

Barcelone, lundi 5 décembre 2011 A Châtelet l’écran attendait d'afficher si le prochain RER voulait bien se rendre à Roissy et j'étais charrette pour m'envoler collecter des histoires vraies à Barcelone. Finalement le troisième avait les bonnes consignes. L'Américain...

Tibidabo

Barcelone, mardi 6 décembre Je te donnerai (Tibidabo) toutes ces choses (la gloire et la puissance), si tu te prosternes et m'adores, proposait le diable au Christ (Mathieu et Luc en parlent). Et de fait, quand on arrive au sommet de la colline de Tibidabo, après...

Attendre que rien ne se passe

Barcelone, mercredi 7 décembre Plaza Catalunya ils ont installé une patinoire pour la Noël. Les gens glissent en boucle, reproduits sur écran géant. Pendant ce temps trois hommes graves, des victimes de la crise, tournent à l'envers sur le cercle de trottoir autour de...

Cagar or not cagar

Barcelone, jeudi 8 décembre Hormis la vieille ville de part et d'autre des Ramblas – Barrio Chino renommé Raval pour faire moins peur à gauche, Barrio Gótico et Borne à droite, bien rénovés – Barcelone est une ville de pâtés de maison carrés taillés comme des...

La Barceloneta

Barcelone, vendredi 9 décembre Je trouve finalement, tout bien réfléchi, et pour filer le sujet d'hier, que l'odeur de pisse humaine, à certains coins de rue, dans certains pots de fleur bordant certaines terrasses de restos à poisson, m'est moins désagréable que...