Le président Sarkozy donne l’exemple

8 janvier 2012

Sofiane, écrivain et éditeur algérien des éditions Barzakh (http://www.editionsbarzakh.dz/), m’écrit ce mail il y a quelques heures :

Hello le Tangérois,
je suis de loin en loin tes pérégrinations, j’espère que ça va…
Je voulais juste partager avec toi cet instant vérité : pour d’obscures raisons je me suis retrouvé jeudi dernier après-midi à suivre en direct à la télévision le discours de Sarkozy prononcé à l’occasion de la célébration du 600e anniversaire de Jeanne la dite Pucelle. Ne me demande pas pourquoi.
Bon, je sais bien qu’il y a là-dessous de non moins obscures considérations de tambouille politicienne qui font que je ne suis pas dupe, toujours est-il que je me suis laissé aller à suivre ce discours.
Tandis que je somnolais avec mon petit Bilal dans mes bras (son fils), j’entendais des mots comme « roman national », « la grande histoire de France », « valeurs », « identité profonde », bref des mots qui sentent précisément la cuisine locale voire régionale.
Mais voilà que le petit Président dit – je reproduis scrupuleusement ses mots, tu pourras vérifier – : « Non, l’histoire de Jeanne d’Arc n’est pas une légende, l’histoire de Jeanne d’Arc est une histoire vraie ».